Commissariat aux comptes à Paris : rôle et responsabilité

Le premier élément clé de la valeur de base du commissariat aux comptes est la confiance et l’indépendance. La profession du commissaire aux comptes est une mission qui s’exerce depuis une centaine d’années en France. Elle a pris ses lettres de noblesse en présentant une information financière fiable nécessaire au bon déroulement d’une économie ouverte pour toutes les parties prenantes.

Commissaire aux comptes : le métier

Le commissaire aux comptes est un expert en comptabilité et en systèmes informatiques et possède de bonnes bases rédactionnelles. Son rôle principal est de vérifier la conformité aux normes légales des comptes publiés par les entreprises. Il doit vérifier que ces comptes, préalablement travaillés par le service comptable des différentes sociétés, reflètent leurs réelles situations financières. Il peut exercer en cabinet ou à distance.

Il est rémunéré par l’entreprise dont il vérifie les comptes tout en étant indépendant de cette dernière. C’est une personne assermentée devant la cour pénale. Le contrôle qualité est obligatoire sur tous les dossiers ainsi que la formation continue.

Il est rattaché au ministère de la Justice, d’ailleurs, il engage sa responsabilité disciplinaire, pénale et civile.

Les règles à respecter par le commissaire aux comptes selon le code de déontologie du métier

Les commissaires aux comptes Paris 14 ème et partout ailleurs, respectent les mêmes règles déontologiques selon le décret n° 2017-540 du 12 avril 2017.

L’indépendance du commissariat de Paris, comme le stipule le dit décret, le préserve de tout conflit d‘intérêt. En effet, il doit être indépendant de la société dont il est appelé à certifier les comptes.

Il doit avoir un esprit critique, c’est d’ailleurs une attitude qui est recherchée lors des entretiens pour embaucher dans notre cabinet EXAU.

Il doit savoir être discret pour respecter le secret professionnel.

Il se doit de respecter les règles profesionnelles appelées normes d’exercice professionnelles (NEP) et de la compagnie nationale des commissaires aux comptes tout en respectant l’obligation de participer à des formations continues.

Les responsabilités d’un commissaire aux comptes

Les principes de base du métier de commissaire aux comptes sont les suivants :
  • Indépendance, c’est est une condition sine qua non pour éviter de douter de son intégrité, sa compétence ou son objectivité. Cela évite, aussi, de remettre en cause son travail s’il est soupçonné d’être partie prenante dans l’entreprise dont il fait l’audit.
  • Honnêteté intellectuelle et l’intégrité sont des lignes directives de toute sa vie aussi bien professionnelle que personnel. Le commissaire aux comptes doit être une personne droite et juste.
  • Impartialité, il ne doit pas prendre parti. Il faut se focaliser sur les chiffres et les données dont il dispose.
  • Compétence à travers ses diplômes ainsi que les formations continues qu’il déclare à la compagnie régionale dont il fait partie. Elle s’acquière aussi au fur et à mesure de ses missions.
  • Discrétion. En effet, il est soumis à la loi de respect du secret professionnel. Il en va de sa responsabilité pénale.