Selon des études économiques tangibles et crédibles, le nombre de sociétés ayant déposé leur bilan en 2017 a diminué de 4,6 % par rapport à 2016.

Ce chiffre ne peut témoigner que de l’amélioration de l’économie française. Preuve à l’appui, le bilan annuel élaboré par Altares (entreprise spécialisée dans la collecte et la mise à disposition d’informations sur et pour les sociétés) qui a montré que le nombre d’entreprises en faillite a nettement baissé durant l’année 2017.

En effet, plus de 55000 défaillances (liquidation, redressement, démarche de sauvegarde) ont été  enregistrées, c’est-à-dire moins de 5 % qu’en 2016. Ce taux est même considéré comme le plus faible depuis 2007.

Les secteurs d’activités qui ont bénéficié de cette amélioration sont :

  • Le secteur industriel
  • Le secteur pharmaceutique
  • Le secteur énergétique
  • Le secteur commercial et artisanal
  • Le secteur de la télécommunication
  • Le secteur de la finance et de l’assurance
  • Le secteur du tourisme

Il est bon savoir aussi que la diminution des entreprises en faillite a nettement réduit le risque de la perte d’emploi, particulièrement dans les domaines d’activités comprenant plusieurs salariés.

Les régions qui ont vu la plus forte baisse du nombre de défaillances sont les Hauts-de-France (-8,6 %), Ile-de-France (-7,5), Pays de la Loire (-5,6), Grand Est (-4,8),…

La Provence-Alpes-Côte d’Azur quant elle, est la seule région qui a enregistré une augmentation des entreprises en défaillance, avec un pourcentage de + 3,6%.

Ce rétablissement des entreprises de la conjoncture économique a été également ressenti par les professionnels de la finance tels que les juristes, les cabinets d’experts-comptables, les banquiers,…

En bref, l’année 2018 s’annonce prometteuse pour l’économie française, surtout lorsqu’on sait que la croissance du produit intérieur brut (PIB) a atteint 1,9 % en en 2017, soit son plus haut niveau depuis six ans. (Source : Insee).